Comment se défendre

Savoir réagir en cas d'agression

Informations utiles sur les bombes lacrymogènes (ou bombes anti-agressions)

illustration utilisation des bombes anti-agression

Je remarque que de plus en plus de personnes ont une bombe lacrymogène sur eux, en particulier des jeunes étudiantes. Cette arme, souvent achetée par un proche ou par la personne elle-même, apporte toujours un sentiment de sécurité cependant elle ne change rien à la sécurité réelle de la personne si cette dernière ne sait pas s’en servir. Au contraire, dans certains cas, elle peut même se retourner contre elle ! Voici donc un article pour en savoir plus sur l’utilisation des bombes lacrymogènes.

Les types de bombes lacrymogènes

Il existe beaucoup de types de bombes de défenses. On peut tout d’abord les classer selon le produit qu’elles contiennent, il y a :

  • Les bombes lacrymogènes CS : le CS est un produit chimique qui fait pleurer, il irrite également la peau et les yeux
  • Les bombes aux poivres (Pepper spray) : elles contiennent un mélange de CS, de poivre et de piments. Ce sont les seules qui sont efficaces contre les chiens et d’autres animaux (comme les ours…)

On peut également les classer selon leur mode de diffusion, on distingue :

  • Les bombes lacrymogènes au gaz : elles diffusent un nuage plus ou moins précis de gaz devant soi. Elles ont l’avantage de ne pas nécessiter un tir précis et de pouvoir neutraliser plusieurs agresseurs en même temps assez facilement. Par contre, elles présentent l’inconvénient majeur d’être très sensibles au vent : il ne faut surtout pas les utiliser à contre-vent, sous peine de se gazer soi-même.
  • Les bombes lacrymogènes  au gel : elles diffusent un jet très précis, elles nécessitent donc de viser de manière précise, cependant elles peuvent s’utiliser à contre-vent sans risque de se gazer soi-même.

On peut également classer les bombes anti-agressions selon leurs formes : le plus souvent elles se présentent sous la forme d’une petite bombonne, on en trouve aussi sous la forme d’un pistolet qui tire des cartouches neutralisantes ou encore des plus discrètes sous la forme d’un stylo, d’un stick pour lèvre ou d’un porte-clef.

On peut également les classer selon leur concentration en produit incapacitant : plus la concentration en CS ou en poivre est forte, plus les effets neutralisants contre l’agresseur seront intenses et dureront longtemps.
Et enfin, on peut les classer selon leur contenance : elles peuvent être à usage unique, servir plusieurs fois, ou même sous forme de petit extincteur pour la police lors des manifestations ou pour les agents de sécurité en boîte de nuit notamment.

Il n’y a pas un type de bombe lacrymogène meilleure qu’un autre, chacune est adaptée à une situation précise : votre choix se fera en fonction de vos besoins et de votre connaissance de l’arme, puisque chaque type de bombes nécessite des techniques spécifiques.

Les dangers d’une bombe lacrymogène

Une bombe lacrymogène apporte un sentiment de sécurité pour la personne qui la détient, cependant elle peut être un danger pour elle, si elle ne sait pas s’en servir correctement.

Voici une liste de danger possible :

  • Utilisation à contre-vent des bombes lacrymogènes de type CS
  • Utilisation dans un espace clos des bombes CS
  • Mauvaise visée avec une bombe au Gel
  • Mettre trop de temps pour sortir sa bombe lacrymogène
  • Se faire retourner sa bombe lacrymogène contre soi

Les bombes anti-agressions sont t’elles efficaces sur les animaux

Seules les bombes lacrymogènes au poivre (gaz ou gel) sont efficaces sur les chiens et d’autres animaux à priori.

Se defendre contre un chien

illustration comment se défendre contre un chien
En self-défense il est naturel d’imaginer toutes les situations possibles et de s’y préparer afin de mieux y faire face au cas où elles surviendraient. Et même s’il est rare de se faire agresser par un chien, cela peut survenir lors d’une ballade ou d’une randonnée : cet article vous donnera les gestes de bases pour éviter de vous faire attaquer et tenter de sauver votre peau.

Eviter de se faire attaquer par un chien

Si vous rencontrez un chien qui semble agressif, voici comment réagir :

  • Rester calme et immobile (ne faites pas de gestes brusques, cela risque de l’exciter)
  • Ne fixez pas le chien dans les yeux, regardez à côté de lui pour toujours l’avoir dans votre regard périphérique : vous ne le verrez pas en détail mais vous verrez ses mouvements (s’il avance vers vous ou pas)
  • Ne lui tournez pas le dos, gardez le dans votre champ de vision
  • Surtout ne courrez pas, cela l’excitera et il vous rattrapera sans aucun problème
  • Gardez la bouche fermé pour éviter de lui montrez vos dents (qu’il interprétera comme un signe d’agressivité)
  • Evitez de vous mettre pleinement face à lui, mettez plutôt votre buste de côté, l’épaule en avant et en prenant appui sur votre jambe arrière : vous présenterez moins de zone vital en cas d’attaque et vous aurez un léger appui si le chien vous saute dessus
  • Reculer doucement en faisant des pas en arrière

Les signes avant-coureur de l’attaque

Un chien va souvent manifester de l’agressivité avant d’attaquer :

  • Il va aboyer et émettre des grognements
  • Il va retrousser ses babines et faire apparaître ses dents

Si vous vous faites attaquez par un chien

Les morsures de chien sont fréquentes et le plus souvent peu graves, cependant s’il est déterminé et qu’il attrape une zone vitale : alors la situation devient grave.

Si vous vous faites attaquer par un chien, il faut absolument protégez vos parties vitales pour éviter que le chien ne les morde : c’est à dire la gorge (artère carotide), l’intérieur des cuisses (artère fémorale), le visage et vos doigts.

S’il réussit à les attraper, votre pronostic vital est engagé car cela provoquerait une hémorragie importante, des conséquences esthétiques très dommageables au niveau du visage.

Fermez vos poings, cela évite que vous perdiez vos doigts s’il les mords et vous serez déjà prêt pour envoyer un coup sec sur son museau.

Généralement un chien va vous mordre au niveau du mollet, de la main, du bras ou de la gorge.

Globalement un chien mordra d’abord la première chose qui apparaîtra dans son champ de vision : la technique consiste donc à entourer une veste autour de votre avant bras (si vous avez le temps) et de le mettre en avant pour qu’il l’attrape afin d’éviter qu’il ne vous morde une zone vitale. Gardez votre autre bras en retrait pour protéger votre carotide et votre visage.

Une fois qu’il aura attrapé votre bras, envoyez un coup sec et intense sur son museau le poing fermé ou les phalanges repliées avec votre second bras. Il devrait être sonné temporairement, ce qui vous laissera le temps de vous réfugier en hauteur ou dans un abri proche et d’appelez les secours.

Les autres zones sensibles chez un chien sont les yeux et les testicules.

Les armes contre les chiens

Vous pouvez également utilisez des objets de votre environnement comme bouclier pour vous protéger (chaise, vélo, sac à dos…) en le mettant entre vous et le chien.

Vous pouvez également utilisez d’autres objets comme des armes pour neutraliser le chien (couteaux, bâtons, chaise…).

Une bombe lacrymogène au poivre est efficace contre les animaux (les chiens, les ours…)… Cependant, ce ne serait pas le cas des bombes lacrymogènes au CS (elles utilisent un produit chimique différent du poivre).

Les premiers secours face à une morsure de chien

En plus d’être douloureuse, les morsures de chien peuvent entraîner plusieurs complications : infections, atteintes du muscle ou des nerfs, fracture…

L’idéal est d’identifier le propriétaire du chien pour savoir si son animal est malade ou pas et également pour le neutraliser s’il représente un danger pour l’homme.

S’il y a une hémorragie importante (perte de sang), compressez la zone avec la paume de votre main, mettez-vous dans une position allongée (si vous êtes éloigné du chien) et appelez les urgences le plus rapidement possible.

S’il n’y a pas d’hémorragie, nettoyez la plaie avec de l’eau et du savon ou du sérum physiologique, et rendez-vous rapidement aux urgences. Même si la morsure est bénine, il est important d’aller consulter pour éviter qu’une infection se déclare : le chien peut vous transmettre la rage, le tétanos ou d’autres infections à cause des germes présents dans ses dents.